Le caractère de l’enfant Bélier

Sa planète : Mars
Signe de feu.
Il possède une personnalité volontaire, plein de dynamisme. Il n’hésite pas à franchir le pas menant de ses idées à l’application de celles-ci, fonçant sans réfléchir.
Il est très franc et fidèle en amitié, mais ne cache pas ses sentiments manquant de diplomatie.
C’est un travailleur acharné n’aimant absolument pas recevoir des ordres quels qu’ils soient.

Sa personnalité sera en dents de scie, entre activité importante t calme olypien. Vous pourriez bien être contrarié par cette activité débordante, mais rassurez-vous votre petit bonhomme est très curieux de tout ce qui faitr ce monde nouveau à découvrir.

Il se servira énormément du sens du toucher, pour tout, pour vous tenir la main, pour toucher et découvrir ses jouets. Attention toutefois à ne pas laisser traîner d’objets qui pourraient s’avérer dangereux pour votre petit touche-à-tout 🙂

Ce petit être n’est qu’énergie, pour lui tout doit aller très vite que ce soit les repas, les changes ou encore les moments de tendresse, tout doit être rapide.

Astrologie bébé Bélier

Cet enfant aura le profil d’un vainqueur, qu’il soit de sexe féminin ou masculin, il sera vraiment un meneur, un chef.
Alors, vous allez devoir redoubler de patience face aux journées ou encore aux nuits où vous n’aurez guère de repos !
Ce sera à vous de lui apprendre la patience, chose qui pour lui sera très difficile car c’est un grand impatient.
Il risque de faire des colères sans aucun signe précurseur.

C’est plutôt un gros mangeur, là encore ce sera à vous de le raisonner, de le limiter sur sa quantité et surtout sur la longueur des repas afin qu’il apprene à manger lentement et non de manière gloutonne.

Il se pourrait que votre chère tête blonde ait quelques problèmes de sommeil, alors en fin d’après-midi faites lui faire des jeux plus calmes qu’à son habitude, ne le chatouillez pas non plus, cela aura plutôt pour effet de l’énerver, même si cela l’amuse follement.

Pourquoi ne pas tenter de petits massages doux, reposants, cela lui fera le plus grand bien.
Surtout ne laissez pas ce petit bonhomme vous diriger, malgré ses beaux sourires et ses petits gestes tendres, n’oubliez pas qu’il a l’âme d’un chef et il commencera ses premières armes sur vous !
Il vous faudra réussir à canaliser ce débordement d’énergie, car sinon vous irez au devant de difficultés.

En grandissant, il n’aura rien perdu de cette énergie débordante, mais vous y serez déjà habitué.

Là commencerons quelques petits conflits de discipline, car il est têtu.

Toujours aussi curieux, il voudra tout voir, tout faire et tout toucher, mais chaque âge à ses plaisirs et il finira par abandonner et vouloir passer à autre chose, il vous faudra vous armer de patience et arriver à le discipliner un peu, mais également à lui apprendre la constance dans ce qu’il fait.

Son adolescence

Ce sera pour lui une rude période durant laquelle vous devrez le seconder de votre mieux, car ce passage ingrat sera difficile pour lui.
Il aura besoin d’affirmer sa personnalité propre et c’est là que vous interviendrez en le guidant, en l’encourageant dans ses choix, surtout ne le prenez jamais bille en tête, en lui disant que l’autorité c’est vous, vous ne feriez que le braquer contre vous et comme il est très têtu, il aurait beaucoup de mal à faire marche arrière et revenir sur des bases de confiance et d’entente.

Même si vous ne voyez pas vraiment l’intérêt de ses choix, laissez le s’affirmer (il est bien évident que vous serez seul juge sur la justesse de ceux-ci).
Mais aidez-le à s’organiser afin qu’il arrive à développer le meilleur de lui-même.

Il éprouvera beaucoup de difficultés avec la discipline, la rigueur de la scolarité.

C’est un chef né et il n’appréciera pas de devoir se plier à un quelconque règlement.

Il se pourrait qu’il y ait quelques difficultés avec son instituteur ou ses professeurs, ce sera à vous de lui enseigner « les règles » car il en rencontrera toute sa vie et si il n’arrive pas à s’y plier, il en éprouvera d’autant plus de mal en tant qu’adulte.

Dites vous que votre enfant voudra être le premier, « le chef », le dirigeant, alors essayez de lui faire comprendre que pour les études c’est pareil et faites le apprécier également qu’en tant que premier de sa classe, il s’en trouve que plus valorisé.
Il lui arrivera de subir des échecs, mais il faut qu’il sache que vous serez toujours présent pour le soutenir, car sous ses dehors de meneur d’homme, il ressent très fortement la défaite et la tolère très mal.